CONTACT

Votre Nom (obligatoire)

Votre Email (obligatoire)

Sujet

Votre Message

Share on Facebook
Share it on Viadeo
Share on LinkedIn
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

Lien Permanent pour cet article : http://biencommun.coherences.com/BLOG-HM/contact/

(1 commentaire)

  1. Monsieur Nifle,

    Je voudrais vous encourager à développer et communiquer plus fortement encore votre Blog.

    Dans notre société en mouvement, peur et psychose personnelles et de groupes amènent souvent les individus à penser à oublier l’importance du Sens du Bien Commun !

    En effet, dans une situation de crise, une société qui a su développer ce sens, saura plus facilement trouver une solution bonne pour tous, et surtout, saura la mettre en place.

    Par exemple, face à la crise, la société allemande qui a su développer ce sens de la nation, de la solidarité nécessaire est capable de mettre en place des réformes rationnelles, sans révoltes des individus. Et cela lui permet de se développer plus rapidement.

    Le sens du Bien Commun développe des valeurs de Courage, d’Abnégation, de Solidarité, de Travail de Groupe, de Vision à Long Terme, de Stratégie et d’Intelligence. Si propice au succès d’une communauté, elle développe par la suite, la fierté du travail bien accompli, et le sentiment de force dont chacun a besoin pour s’affirmer en tant qu’homme !

    Ce sens du bien commun, est nécessaire en chacun. Il permet aussi, dans la vie de tous les jours, de vivre de manière rassurée, de ne pas craindre les autres, ceux qu’on croise dans la rue, etc…

    En réfléchissant d’abord dans ce Sens, l’individu se conduit naturellement mieux pour l’autre a priori, mais aussi a fortiori et surtout pour lui-même.

    Cela se vérifie à tout les instant de la vie. Ainsi par exemple, mon voisin en colocation fait beaucoup de bruit. Je crois qu’il aurait besoin d’attention ou de pouvoir parler à quelqu’un pour le sortir de l’écueil dans lequel il semble s’être mis. En réflechissant avec la peur de l’avenir pour lui-même, cela l’amène à faire du bruit, embêter les autres coute que coute, juste pour qu’on sache qu’il est la. Le résultat est que effectivement on s’en rend compte, mais surtout on a envie qu’il parte. Bref, il ennuie ses proches, et envenime sa situation. En réfléchissant avec le sens du bien commun, Clark (c’est son nom) se dirait: « je vais mal, je veux m’en sortir. Je pense que j’ai besoin d’aide. Mais je ne veux pas en faire pâtir les autres pour autant car cela n’arrange rien. Voir un psychologue coute cher et reste trop complexe à organiser. La meilleur chose à faire est donc d’essayer de trouver une solution Calmement. Soit dans un livre, soit en en parlant avec des proches, ou des gens. » Comme cela, si il vient me demander de l’aide, je saurais lui répondre, car j’ai aussi besoin d’avoir un voisin en forme. Comme cela, il développera son capital sympathie envers moi en me montrant de l’intérêt véritable, ou simplement, en étant plus calme… Bref !

    Mais cela se vérifie pour tout dans la vie de tous les Jours !!!

    Je veux appuyer ces propos, car il me semble qu’énormément de problèmes individuels, et collectifs peuvent être résolu de cette manière. Et que dans n’importe quelle situation de crise, même la plus grave, dans le pire environnement naturel qu’il soit. Une société ayant développé ce sens du Bien Commun sera à même de s’en sortir et d’offrir à chacun de ses individus des raisons d’être heureux, et par la, de les rendre heureux, tous sans exception, à leur juste valeur.

    Je serais heureux de savoir ce que vous en pensez. J’aimerais lancer un sujet de discussion sur ce thème : « De l’importance du Sens du Bien Commun, pour le bien être d’une communauté et de ses individus »

    Qu’en pensez vous ? Je crois que ce genre de travail serait utile aujourd’hui au sein même de notre gouvernement français !

    Plus que l’éducation civique au collège, qui au final est un cours ou l’on nous dicte les règles à respecter. Il faudrait faire un cours sur l’Importance du Bien Commun. Car de cela émergera en chacun,, non seulement la connaissance des règles de société, mais aussi et surtout, la compréhension et l’adhérence (si l’on peut dire), à ces règles/valeurs/Guides de ce qui est mieux à faire pour soi.

    Bien cordialement, et encore félicitations donc pour votre blog.

    Paul Ryssen de Lille, France

Laisser un commentaire